DRONE : MON NOUVEAU JOB.

DRONE : MON NOUVEAU JOB.

 

Pas de job en France ? Pas de problème, des formateurs ont un nouveau boulot pour vous : pilote de drone. La meilleure arme anti-chômage ?

Un job fun ?

On vous appellera « opérateur » ou « télépilote », cela revient au même. Mais réussir à faire voler un drone dans votre jardin est insuffisant pour postuler, une formation s’impose.

Comptez 2-3 mois de formation pour maîtriser le pilotage d’un drone », une formation professionnelles d’adultes, qui peuvent être prises en charge par certains dispositifs de formation et de nature à permettre une reconversion ou le lancement d’une nouvelle activité indépendante ou complémentaire !

Pour commencer, choisir une formation initiale de base dans l’audio-visuel, l’ingénierie, le BTP (géomètre par exemple), etc. Le brevet théorique de pilotage peut ensuite être préparé dans les centres dédiés aux drones, ou une école d’ULM.

C’est un métier autant ouvert aux hommes qu’aux femmes, et aux personnes en situation de handicap.

Pas besoin d’être ingénieur ou pilote de chasse pour y accéder. »

La rémunération : comptez un salaire brut mensuel pour un pilote débutant de 2500 euros brut : pas mal pour un début !

Le pilotage de drone ne s’improvise pas » vu les risques encourus en cas de chute (un drone pèse entre 2 et 9 kg) ou d’erreur de pilotage.
Depuis 2012, la réglementation est segmentée en 4 situations ou scenario de vol, du plus simple (S1) – le drone ne vole pas à plus de 100 mètres du télépilote et reste en zone inhabitée – au plus complexe (S4).

Pour les situations S1 à S3, le télépilote doit au moins avoir le brevet théorique de pilote d’ULM (ou de pilote privé), à passer auprès de la DGAC. Il doit ensuite se former au maniement du drone et pour cela, faire valider ses compétences par le formateur qui lui délivre une « Déclaration de niveau de compétence » (DNC).
« Il faut bien compter 2-3 mois de formation pour maîtriser le pilotage d’un drone », avec un choix multiple de modules… Quelques exemples de tarif :

Comme vous le savez tous, Amazon (entre autres) investit pour développer la livraison par drone en France et sera donc à la recherche de pilotes confirmés. Mais aussi nos chauffeurs ou livreurs de pizza du futur qui prendront la voie des airs dans un avenir proche…

La législation :

Mais alors, quel drone choisir ?

Certains en font des compétitions :

Pour en savoir plus :
– La réglementation du ministère des Transports sur les drones civils
– Fédération professionnelle des drones civils : www.federation-drone.org/
– L’école des métiers du drone Pixiel : www.pixiel-formation.com/ voir aussi les témoignages sur la chaîne Youtube de l’école.
– L’agende d’emploi Profil Emploi à Bordeaux

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Commentaires

Dans la même categorie